top of page
Citrus
Citrus

Messages clés de la HAS sur les stratégies de prévention de la carie dentaire en France

Dernière mise à jour : 28 mars 2023

Recommandations principales à destination du grand public :

  • La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande le brossage des dents au minimum deux fois par jour avec un dentifrice fluoré à l’ensemble de la population. Chez les enfants de moins de 6 ans, la teneur en fluor du dentifrice doit être adaptée à l’âge (inférieur ou égal à 500 ppm pour les enfants entre 0 et 3 ans, 500 ppm entre 3 et 6 ans, cf. mise au point de l’Afssaps en 2008) et le brossage des dents doit être réalisé par un adulte pour les enfants de 0 à 3 ans puis supervisé entre 3 à 6 ans ;

  • la réduction de la fréquence des prises alimentaires entre les repas est recommandée (grignotage y compris boissons sucrées) ;

  • la participation de tous les enfants et adolescents de 6, 9, 12, 15 et 18 ans aux examens de prévention proposés dans le cadre du programme de prévention de l’Assurance maladie (M’T dents).

  • un suivi régulier chez un chirurgien-dentiste afin d’aborder la santé bucco-dentaire dans son ensemble, prévention et soins. Cette fréquence doit être adaptée en fonction des besoins de la personne en soins et en prévention.


Recommandations destinées à la population générale en matière d'alimentation

La relation entre la consommation de sucres fermentescibles et la carie dentaire est démontrée. Ces sucres sont métabolisés par les bactéries de la plaque dentaire et produisent des acides responsables de la déminéralisation de l’émail de la dent. Le grignotage entre les repas et les aliments collants augmentent le temps de contact des sucres avec la dent, et donc augmentent le risque de carie. La prévention de la carie passe donc par la réduction de la quantité et surtout de la fréquence de consommation de ces sucres. Au cours des repas, la salive produite en mangeant participe à l’élimination des sucres de la bouche et à la neutralisation des acides. 1) En ce qui concerne la consommation de produits sucrés, les recommandations du Plan national nutrition santé (PNNS), de l’Association dentaire française (ADF), l’Agence française de sécurité sanitaire de aliments (AFSSA), la Société française d’odontologie pédiatrique (SFOP) et de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) préconisent de :

  • réduire la fréquence des prises alimentaires entre les repas (grignotage y compris boissons sucrées). En ce sens, la collation matinale doit être supprimée en collectivité;

  • favoriser au cours des repas une alimentation diversifiée et équilibrée et la consommation d’eau pure ;

  • utiliser des gommes à mâcher contenant du xylitol après chaque prise alimentaire ou consommation de boissons (hors eau pure), qui ne peut être suivie de brossage des dents. Les gommes à mâcher contenant du xylitol ne remplacent pas le brossage des dents.

La HAS recommande de suivre ces conseils et recommandations en matière d’alimentation. En complément de ces diverses recommandations sur l’alimentation, la HAS recommande la généralisation de la substitution du sucre par un édulcorant dans les médicaments (sirops, pastilles, etc.). L’étiquetage doit mentionner l’édulcorant utilisé. Les précautions d’emploi relatives à l’aspartame (« source de phénylalanine ») et aux polyols (« une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs ») doivent être rappelées. 2) En ce qui concerne le sel, en prévention de la carie dentaire, la HAS recommande l’utilisation du sel iodé et fluoré plutôt que du sel non fluoré dans le respect du PNNS. La fluoration du sel représente une mesure de prévention collective et passive. Aussi, la HAS recommande que les restaurations collectives (cantines scolaires et restaurations collectives pour adultes) utilisent le sel fluoré (dans le respect de la réglementation), et en informent les usagers. La HAS recommande la promotion du sel iodé et fluoré, et sa plus grande disponibilité dans le commerce. La concentration en fluor doit respecter la réglementation (en vigueur depuis 1985), et les étiquetages doivent être clairement lisibles. La HAS rappelle que le sel fluoré doit être intégré dans le bilan des apports fluorés chez les enfants.


Pour lire integralté des recommandations, rendez-vous sur le site HAS à l'adresse suivante:

39 vues

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page